La Jeune Fille (Hélène Diao, 14 ans, Oullins - Source MIR

Voici une poésie que je tenais à vous faire partager. Celle-ci m'a été offerte à lire par une amie, qui l'a déniché "on ne sait où".  ... Mais je vous laisse lire.

 

La Jeune fille (Hélène Diao, 14 ans, Oullins - Source MIR)

 

La jeune fille rentre de l'école, elle est désemparée.

Encore une mauvaise note, elle est prête à pleurer.

Au moment même,

un enfant vietnamien marche sur une mine

Et la dernière chose qu'il voit,

c'est sa mère hurler et lui faire des signes.

Et les cloches tintent,

Et la terre tourne,

Et le temps passe...

La jeune fille se pèse, elle est désemparée

Encore trois kilos de trop, elle est prête à pleurer

Au moment même,

un enfant éthiopien meurt de faim

Et la dernière chose qu'il voit,

c'est, dans un rêve, un morceau de pain

Et les cloches sonnent,

Et la terre tourne,

Et le temps passe...

La jeune fille s'écorche, elle est désemparée

Et lorsqu'elle voit son sang, elle est prête à pleurer

Au moment même,

un enfant bosniaque se trouve dans la ligne de mire d'un sniper

Et la dernière chose qu'il voit,

c'est sa soeur qui le tire par la main parce qu'elle a peur

Et les cloches tintent,

Et la terre tourne,

Et le temps passe...

Mais la jeune fille, c'est vous, c'est moi, c'est nous

Et on reste là, les bras ballants, sans rien faire du tout

Et les cloches tintent,

Et la terre tourne,

Et le temps passe...

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site