Vivant !

 

Le temps que tu passes
Avec les vivants,
Même si pendant c’temps
Tu fais rien de tes dix doigts,
C'est pas du temps perdu !

La main que tu tends
Au regard du mendiant,
C'est pas du temps perdu !
On naît pas tous Roi !

Les couleurs de la vie
Que tu peins inutiles,
C’est pas du temps perdu
Juste un peu de fantaisie
Dans un monde trop gris.

Les chemins de cailloux
Et qui crissent sous tes pas
Qui n’ te mènent pas bien loin
Ce n’est pas inutile,
Ça vaut tous les bitumes.

Les sourires que t’accroches
Aux portes des lumières
Ça ne rapporte pas une tune
Ça c’est sûr ! Et pourtant…
C’est pas du temps perdu !

Et les chants si purs
Que t’entends au petit matin.
L’odeur chaude du pain
Les champs de blés murs
Où tu creuses tes sillons.
Tous ces petits moments
Volés au temps !
C’est pas du temps perdu !

Le temps que tu passes
Avec les vivants
C'est l'amour qui s’ diffuse...
Comme souffle le vent
Où quand se pose ma main
Dans ta claire chevelure,
Mon enfant !

Le temps que tu passes
Avec les vivants
Ça vaut tous les diamants…
Et la vie ça s’apprend !
C’est pas argent content !
Et y’a bien des méchants
comptant leurs sous en silence !

Le temps que tu passes
Avec les vivants
C'est l'amour qui s’ diffuse...
Et que t’oublieras plus
Quand t’en auras besoin,
Mon enfant !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×