Poésie & Couleurs - Contraste (à Max)

 (Peinture sur toile - Acrylique - Max 2005)

 

 

Mer d’encre…

 

Où la plume se trempe

Où le regard s’immerge

Et l’âme s’apaise

Jusqu’à trouver l’ivresse.

 

L’ivresse des sens

Où je trouve le sens

À me noyer

Dans la fresque.

 

 

Cristal blanc…

 

Astre flamboyant

Le pinceau malmené

Par la main dirigée

Pour en saisir l’éclat.

 

Et qu’éclate sur la toile

Couleurs à profusion

Et qu’accroche le regard

Cherchant la lumière

Pour un peu plus

De lumière…

Pour un peu plus d’éclat

Faisant  naître l’émotion.

 

 

P’tit frère,

Il fallait que tu oses…

Le rouge écarlate,

Côtoyant l’azur

Comme une blessure.

Pour l’apothéose.

 

P’tit frère,

Il fallait que tu oses

Ce soleil si blanc

Brulant le regard franc

De ta tendre jeunesse.

 

P’tit frère,

Il fallait que j’ose

Y noyer  ma plume

Y baigner les yeux

Jusqu’à y plonger

Pour dire l’éblouissement

Et partager l’ivresse

De nos âmes d’enfants.

 

P’tit frère,

Il fallait que j’y plonge

Comme ce cétacé

Pour  la pureté.

Tout l’attrait, attiré

Par les flots bleus

De ta naïveté.

 

 

P’tit frère,

Il fallait que j’ose

Y poser mes mots

Pour te dire la beauté

Et  tout l’or Florissant,

Né de ton pinceau.

 

(P'tit frère, Chapeau ! )

16.06.2005 CLA - Auristelle

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×